Fonds Elphège Gravel

F017          ELPHÈGE GRAVEL. — 1809-1905. — 3,5 cm de documents textuels.

Notice biographique :

Né à Saint‑Antoi­ne‑sur‑Richelieu, le 12 octobre 1838, de Nicolas Gravel, cultivateur, et de Julie Boiteau. Étu­des classiques tardives entreprises au Séminaire de Saint-Hyacinthe, poursuivies au collège Sainte-Croix de Worcester, Mass., et terminées au collège de Montréal (1857-1859). Études théologiques au Grand Séminaire de Montréal (6 septembre 1859 – 23 décembre 1861). Doutant de sa vocation, il quitte le Grand Séminaire en décembre 1861 et demeure cinq mois à l’évêché de Montréal (décembre 1861 – mai 1862). Professeur au collège Sainte-Marie-de-Monnoir, à Marieville (1862-1864). Étudiant en droit à l’Université Laval (1864-1865). De retour au Grand Séminaire de Montréal pour y compléter ses études théologiques (1865-1868). Professeur-auxiliaire au Petit Séminaire Sainte-Marie-de-Monnoir (1868-1870). Incardiné au diocèse de Saint-Hyacinthe en 1869. Ordonné sous-diacre le 2 avril 1870.

Ordonné prêtre le 11 septembre 1870 dans la chapelle du Petit Séminaire Sainte-Marie-de-Monnoir par Mgr Charles La Rocque, évêque de Saint‑Hyacinthe. Profes­seur au Petit Séminaire Sainte-Marie‑de-Monnoir de Marie­ville (11 septembre 1870 – septembre 1871). Vicaire à Saint‑Pierre‑de-­Sorel (septembre 1871 – septembre 1873). Vicaire à la paroisse cathédrale de Saint‑Hyacinthe (4 septembre 1873 – octobre 1874).

Curé de Bedford (octobre 1874 – avril 1880), avec desserte de Saint‑Ignace de Stanbridge (1874‑1877) et de Saint-Armand (1874‑18­78). Curé de la cathédrale de Saint‑Hyacin­the (avril 1880 – 2 août 1885) où il confie l’éducation des jeunes gens aux Frères du Sacré‑­Coeur en 1881. Chanoine titulaire et pénitencier du Chapitre cathédral de Saint-Hyacinthe le 4 juillet 1880.

Le chanoine Elphège Gravel est à Rome, en 1884, en voyage de repos, quand le diocèse de Trois‑Ri­vières est divisé. C’est sur lui que le Pape Léon XIII jette les yeux pour fonder le nouveau diocèse de Nicolet.

Nommé évêque de Nicolet le 10 juillet 1885. Ordonné évêque à Rome le 2 août 1885, par le cardinal Patrick‑Francis Moran, ar­chevêque de Sydney, Australie, dans l’église Sainte‑A­ga­the‑des-­Goths. Son intronisation a lieu le 25 août 1885 dans la quatrième église de Nicolet, devenue la première cathédrale de Nicolet. Monseigneur Elphège Gravel prend pour devise: Angulari lapide Christo Jesu.

Le nouveau diocèse compte 48 paroisses et une mission, celle d’Odanak. Avec ses 80 000 fidèles, le diocèse de Nicolet est le troisième diocèse rural en importance, après les diocèses de Saint-Hyacinthe et de Rimouski. Durant son épiscopat, Mgr Gravel érige 13 nouvelles paroisses. Dès les premières années de son épiscopat, il dote la ville de Nicolet de quatre communautés religieuses nouvelles: les Soeurs Grises (1886) pour les oeuvres de bien­faisance, les Frères des Écoles chrétien­nes (1887) pour l’enseignement primaire des jeunes gens, les Soeurs Adoratrices du Pré­cieux‑­Sang (1896) pour la contempla­tion, et les Petites Soeurs de la Sainte-Famille (1898) pour le service du Séminaire de Nicolet (1898-1969) et de l’évêché (1899-1901).

Au printemps de 1897, Mgr Gravel com­mence la construction de la deuxième cathé­drale de Nicolet. La construction est presque terminée quand se produit un premier ef­fondrement d’une partie du nouvel édifice, le 3 avril 1899. Un deuxième effondrement, le 11 mai 1899, ne laisse que des ruines et détruit tout espoir de restauration.

En 1899, pour raison de santé, Mgr Gravel demande à Rome un auxiliaire. Le Pape lui donne un coadjuteur avec future succes­sion en la personne de l’abbé Joseph-Simon-Hermann Brunault, directeur des élèves au Séminaire de Nicolet.

Décédé à l’évêché de Nicolet le 28 janvier 1904, à l’âge de 65 ans. Il était prêtre depuis 34 ans et évêque depuis 18 ans et 5 mois. Les funérailles ont lieu le 2 février 1904 dans la cathédrale de Nicolet. Elles sont présidées par le délégué apostoli­que au Canada, Mgr Donato Sbarretti, archevê­que d’Éphèse. Mgr Gravel est inhumé dans la crypte de la première cathédra­le. Il est  réinhumé,  probablement dès  l’été  1906,  dans la  «Cathédrale neuve». En 1942, ses restes sont transportés dans la nou­velle crypte aména­gée par Mgr Lafortune dans la quatrième cathédrale.

Le glissement de terrain du 12 novembre 1955 et la désaffec­tion de la qua­trième cathédrale amènent un autre transfert des restes du premier évêque de Nicolet. Cette fois, ils sont inhumés dans le cime­tière du Grand Séminaire de Nicolet, le 3 décembre 1955.

Référence :

Maurice Fleurent. Le clergé du diocèse de Nicolet 1885-1994, Nicolet, Séminaire de Nicolet, 1994, 511 p.

Dictionnaire biographique du Canada 1901-1910. vol. XIII, Québec, Presses de l’Université Laval, 1994.

Historique de la conservation :

Ces documents ont possiblement été colligés par les Archives du Séminaire de Nicolet.

Portée et contenu :

Ce fonds donne un aperçu des activités d’un évêque en milieu rural à la fin du 19e siècle. Ce fonds nous renseigne aussi sur la famille Nicolas Gravel de Saint-Antoine-sur-Richelieu.

Ce fonds a été divisé en 5 séries : Circulaires au clergé; Adresses à Mgr Gravel; Brochure; Coupures de presse; Famille Gravel.

Note :

Ancienne cote :            AP. P. 5.

Polygraphie, vol. III, no 87 à 95.

Polygraphie, vol. V, no 45.

Polygraphie, vol. VI, no 6, 42.

F017/A1/1  Circulaires au clergé. — 21 décembre 1888 – 10 janvier 1905. — 0,5 cm de documents textuels.

F017/B1/2  Adresses à Mgr Gravel. — [25 août 1885]. — 0,2 cm de documents textuels.

Les citoyens de Nicolet.

L.F. Dorais, député de Nicolet (2 documents).


F017/C1/3  Brochure. — 1885. — 1 cm de documents textuels.

Intronisation de Sa Grandeur Mgr Elphège Gravel premier évêque de Nicolet par Wilfrid Camirand. Wm. Chagnon & cie. [1885], 47 pages. (2 documents)

 

F017/D1/4  Coupures de presse. — 26 août 1885 – 29 janvier 1904. — 0,5 cm de documents textuels.

F017/E1/5-6  Famille Gravel. — 1809-1898. — 1 cm de documents textuels.

F017/E1/5  Nicolas Gravel.

Contrats de mariage entre

F017/E1/5/1  Nicolas Gravel et Marguerite Dragon. — 1809.

F017/E1/5/2  Nicolas Gravel et Julie Boiteau. — 1831.

Testaments de

F017/E1/5/3  Nicolas Gravel. — 1827.

F017/E1/5/4  Marguerite Dragon. — 1827.

Inventaire des biens entre

F017/E1/5/5  Marguerite Dragon et Nicolas Gravel. — 1831.

Tutelle des

F017/E1/5/6  Enfants mineurs de Nicolas Gravel. — 1831.

Vente d’une

F017/E1/5/7  Coupe de bois par Étienne Ledoux à Nicolas Gravel. — 1810.

Obligation par

F017/E1/5/8  Nicolas Gravel en faveur de George Weekes. — 1843.

Extrait de baptême de

F017/E1/5/9  Philomène Gravel (1843). — 1859.

 

F017/E1/6  Isidore Gravel.

Notice biographique. — [entre 1878 et 1881].

Généalogie. — 1871-1898.

Annexe

 

« Mgr Elphège Gravel. » décembre 1984. 18 pages. Travail rédigé par  Pierre Proulx.

Biographies [rédigées par Mgr Louis-Zéphirin Moreau]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :