Fonds Jean-Baptiste de La Brosse

F263          JEAN-BAPTISTE DE LA BROSSE. — 1760. — 6 cm de documents textuels.

Notice biographique :

Fils du seigneur de La Chabrouillère et de Magnac, Jean de La Brosse et de Louise Dubois Cuvier, Jean-Baptiste de La Brosse est né à Magnac, hameau de la paroisse de Jauldes (France), le 30 avril 1724.

Entré chez les Jésuites en 1740, il est ordonné prêtre en 1753. Débarqué en Nouvelle-France l’année suivante, il sera missionnaire chez les Malécites, les Abénakis et les Acadiens de la rivière Saint-Jean (1755-1756). Après un court mandat comme professeur et procureur au collège des Jésuites à Québec (1756-1759), il est missionnaire à Saint-François-du-Lac (1759-1761) avec desserte à Yamaska, curé de Mascouche (1761-1766) et missionnaire chez les Montagnais sur un territoire s’éten­dant de l’Ile-aux-Coudres à Sept-Iles et de Tadoussac à Chicoutimi (1766-1782). En 1770, il dessert aussi la rive sud du Saint-Laurent, de Cacouna à Rimouski, l’Acadie, l’Ile-du-Prince-Édouard et l’Ile du Cap-Breton.

Jean-Baptiste de La Brosse est l’auteur de plusieurs livres de prières, d’abécédaires et de grammaires en langue montagnaise et abénaki­se. Quelques-uns de ses ouvrages sont signés de son pseudonyme Jan-Baptist Nudenans.

Il est décédé à Tadoussac le 11 avril 1782.

Références :

Pierre-Georges Roy. Toutes petites choses du Régime anglais, première série, 1946, p. 70.

Dictionnaire biographique du Canada, 1771-1800. Vol. IV, Québec, Presses de l’Université Laval, 1980.

Henri-Raymond Casgrain. «La mort du père de La Brosse.», Bulletin des recherches historiques, vol. 4 no 1, janvier 1898, pp. 11-15.

C.O. Gagnon. «Le père de La Brosse et la légende», Bulletin des recherches historiques, vol. 4 no 3, mars 1898, pp. 77-79.

Historique de la conservation :

Aucun renseignement sur la provenance de ce fonds. Il est possiblement parvenu aux Archives du Séminaire de Nicolet avec les documents de l’abbé Joseph-Anselme Maurault.

Portée et contenu :

Ce fonds contient un livre manuscrit de 282 pages, recouvert en peau d’animal, mesurant 15 x 36 cm.

En tête-bêche, on retrouve plusieurs pages de blancs de promesses de paiement pour la construction du presbytère et des dépendances de Saint-François-du-Lac en janvier 1850.

Note :

Le titre inscrit en page de titre est : Radicum uábanakkaearu Sylva ex variis veteru & recentiorum manuscript cod Collecta ordini alphab Reddita a J.B. Nudénas.

 

 

F263/A1/1  Dictionnaire abénakis / latin. — 1760. — 6 cm de documents textuels.

  

 

Mise à jour décembre 2004

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :