Fonds Étienne-Théodore Pâquet

F242          ÉTIENNE-THÉODORE PÂQUET. — 1859-1898. — 10,2 cm de documents textuels. — 46 documents iconographiques. — 1 photographie. — 1 document cartographique.

Notice biographique :

Étienne-Théodore Pâquet est né à Saint-Nicolas le 8 janvier 1850 de Étienne-Théodore Pâquet, cultivateur et marchand, et de Nathalie Maufette. Après avoir complété ses études classiques au Séminaire de Québec, il s’inscrit au St-John’s College à Fordham, N.Y. pour ensuite poursuivre des études de droit à l’Université Laval.

Admis à la pratique du notariat en 1872, il exerce sa profession à Saint-Nicolas. Élu député libéral du comté de Lévis à l’Assemblée législa­tive (1875-1879) et député conservateur (1879-1885), Étienne-Théodore Pâquet sera défait aux élections fédérales de 1891. De 1883 à 1890, il occupe la fonction de shérif du district de Québec, puis celle de direc­teur des Postes à Québec (1894-1916).

Le 11 mai 1880, il avait épousé Marie-Emma Larue, fille d’Auguste Larue, propriétaire des forges Radnor et Mékinac. M. Pâquet était le frère de Mgr Benjamin Pâquet, recteur de l’Université Laval. Étienne-Théodore Pâquet est décédé à Québec le 23 mai 1916 à l’âge de 66 ans et fut inhumé au cimetière de Saint-Nicolas.

Références :

Dictionnaire des parlementaires du Québec, 1792-1992, Presses de l’Université Laval, 1993, 859 p.

Bulletin de recherches historiques, Vol. XL, no 7, juillet 1939, pp. 440-441.

Historique de la conservation :

Ce fonds est un don de Hector Laferté.

Portée et contenu :

Ce spicilège contient, entre autres, des coupures de presse (le décès de Mme E.P. Taché, Oscar Dunn, Mme Jehin Prume, du capitaine Auguste Larue, des résultats d’élections, la chanteuse Albani, John Costigan, le départ du Marquis de Lorne et de la Princesse Louise, …), des cartons d’invitation (pour soirée, réception, théâtre, conférence, chez le gouverneur général, chez le lieutenant gouverneur, chez J.A. Chapleau, pour assister à la session à la Chambre des communes de la galerie du président, pour la pose de la pierre angulaire du pont sur la rivière Chaudière, …), des menus, des cartes de visite, une poésie écrite de la main de Faucher de Saint-Maurice, des faire-part mortuaires (François-Xavier Picard ou Paul Tahourenché).

On trouve aussi dans le spicilège de la correspondance échangée entre Étienne-Théodore Pâquet, ses parents et ses frères Benjamin et Louis-Honoré.

Plusieurs documents sont adressés à Mme Pâquet (Emma Larue).

Notes :

Quelques documents sont en anglais.

Ancienne cote : section 2 rayon 5.

 

F242/A1/1  Spicilège. — 1875-1898. — 10 cm de documents textuels. — 46 documents iconographiques. — 1 photographie. — 1 document cartographique.

 

F242/B1/2  Correspondance. — 1859-après 1880. — 0,2 cm de documents textuels.

F242/B1/2/1  [Professeur au Séminaire de Québec] à Théodore [Pâquet]. — 1863.

F242/B1/2/2  [Benjamin] Pâquet à Théodore Pâquet. — 1864.

F242/B1/2/3  Louis [Pâquet] à [Théodore Pâquet]. — 1867.

F242/B1/2/4  Benjamin Pâquet à Étienne-Théodore Pâquet. — 1874.

F242/B1/2/5  Benjamin Pâquet à Étienne-Théodore Pâquet. — 1877.

F242/B1/2/6  Marie-Aurélie Pâquet à Emma Larue Pâquet. — [1859?].

F242/B1/2/7  Lucienne Roy à [Emma Larue Pâquet]. — après 1880.

F242/B1/2/8  Lucienne Roy à [Emma Larue Pâquet]. — après 1880.

 

 

 

Mise à jour janvier 2005

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :