Collection Famille Shooner

C312         FAMILLE SHOONER. — 1852-vers 1960, 2002. — 13 cm de documents textuels. — 890 documents iconographiques. — 7 photographies. — 1 CD-ROM.

 Notice biographique :

D’origine allemande, la famille Shooner est installée à Pierreville depuis le début du 19e siècle. Georges-Omer Shooner (1857-1929) ouvre son magasin général vers 1875. Ses enfants puis ses petits-fils prennent la relève. Hugues Shooner est le fils de Georges et le petit-fils de Georges-Omer. Professeur à l’Université de Montréal, il s’intéressa à l’enseignement de Saint Thomas d’Aquin.

Références :

Archives du Séminaire de Nicolet. Répertoire des anciens. Hugues Shooner.

Arthur Bergeron. Pierreville 1853-1953: un siècle de vie paroissiale et l’aurore du suivant, Pierreville, Rapport du centenaire de Pierreville, 1960, 254 p.

Historique de la conservation :

Cette collection est un don de Paul Shooner fils de Georges, le 26 avril 1994. Les cartes postales ont été collectionnées par Hugues Shooner et le plus gros des spicilèges par Georges-Omer Shooner. Le don de Paul Shooner comprenait aussi un spicilège ayant appartenu au chanoine Ferdinand  Béland, celui-ci a été placé dans son fonds. Le 3 octobre 1995, Paul Shooner fait don des documents de John Shooner. Le 11 août 1999, Paul Shooner fait don des photographies et du document provenant de la Tour des martyrs. En juin 2002, Paul Shooner donne un CD-ROM de 78 photographies.

Portée et contenu :

Cette collection contient des cartes postales achetées par Hugues Shooner lors de ses voyages en Europe.  Dans le spicilège de 1938-1939, il y a des coupures de presse sur des notes historiques intitulées Nos éphémérides. Le second spicilège est intitulé Questions politiques, notes et documents. Les photographies représentent la famille Shooner et Mgr Paul Roy. La série Papiers de famille contient un certificat attestant que la famille Georges-Omer Shooner est inscrite au livre d’or du sanctuaire de la Tour des martyrs pour avoir souscrit à la 8e station du chemin de la croix. Elle contient aussi un contrat de concession passé entre Alexander Thomas Hart et John Shooner et quelques reçus pour rente seigneuriale ou cotisation des écoles.

Cette collection comprend les séries suivantes :

C312/A1/1        Cartes postales, voyages et oeuvres d’art.

C312/A2/1

C312/B2/2        Spicilège. — 1938-1939.

C312/C3           Spicilège. — 1891-1892.

C312/D2/3        Photographies. — vers 1900-vers 1960, 2002.

C312/D4

C312/E2/4        Papiers de famille. — 1852-1867, 1933.

Notes :

Le titre de la collection est basé sur le nom de la famille donatrice.

Le spicilège de Ferdinand Béland a été placé dans son fonds à la cote F183/C1/3.

Mise à jour juin 2006

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :