Fonds François Smet

F344          FRANÇOIS SMET. — 1934-1996. — 25 cm de documents textuels. — 3 documents iconographiques. — 6 documents filmiques (1 h 5 min). — 65 photographies. — 3 objets. — 1 document cartographique.

Notice biographique :

Fils unique de la journaliste, écrivaine, animatrice de radio et de télé Françoise Gaudet et de Paul Smet sculpteur sur bois d’origine française, François Smet naît à Sherbrooke le 27 juin 1935.  Après des études secondaires et supérieures aux Collèges Stanislas, Brébeuf, Mont Saint-Louis (Montréal), Saint-Alexandre (Hull), Upper College et Seaton’s House (Toronto), il complète sa formation et occupe différentes fonctions lors de séjours en France : civilisation française (Aix-Marseille), assistant metteur en scène au théâtre Marigny (Paris), assistant réalisateur à RTF (Paris) et directeur des relations publiques au Festival d’Aix-en-Provence (1955-1960).

Il débute une carrière de publicitaire au cours de l’année 1960 et est successivement au service de plusieurs agences : Cockfield Brown (chef de la rédaction française), Breithaupt Benson & Co. Ltd (vice-président et directeur de la création), Young & Rubican (directeur de la création), et Norman, Craig & Kummel. Il fonde sa propre compagnie Concept 288/7139 Ltée en 1966.

Il crée entièrement ou en partie environ quelques centaines de campagnes publicitaires dont Voyons, voyons, mon bon ami, pensez-y donc! (1965) pour la brasserie Dow, Saint-Voisin (1972) pour le Mouvement des Caisses populaires Desjardins, Qui pense jeune, pense Pepsi, le Vrai de Vrai pour Coca-Cola, La force de l’argent au service de la jeune famille pour la Banque Canadienne Nationale, etc. En 1979, il crée et dirige la compagnie référendaire Au Canada, j’y suis, j’y reste.

Parallèlement à sa carrière de publicitaire au cours de laquelle il récolte environ une cinquantai­ne de trophées, il crée (1972) une série télévisée de quatre émissions Le Québec, c’est nous autres – prix Méritas pour la meilleure émission spéciale – et une dramatique Les mémoires de Maurice, pièce saluée par la critique et rediffusée cinq fois.

Hospitalisé à l’hôpital Laval de Québec, il décède le 10 juillet 1994 à l’âge de 59 ans. Inhumé au cimetière de Saint-Sylvère de Nicolet.

Historique de la conservation :

Les documents du fonds François Smet sont donnés officiellement aux Archives du Séminaire de Nicolet par son épouse Jeannine Gravel en mars 1998.  Certains objets appartenant à François Smet (lutrin, miroir, appui-livres, etc.) font également partie de ce don.

Portée et contenu :

Ce fonds témoigne avant tout de la carrière de François Smet axée sur la création publicitaire et permet de mesurer l’immense popularité qu’ont connu certaines de ses campagnes.  Le fonds témoigne également de ses créations télévisuelles.  Un dernier volet porte sur sa vie personnelle et familiale : Françoise Gaudet-Smet, Claire-Vallée et Gaudetbourg.  Il est surtout constitué de documents textuels liés à sa carrière : coupures de presse, manuscrits, correspondance, photographies, actes notariés, documents filmiques.  Il contient aussi quelques dossiers sur des projets non-réalisés (fondation Marcel Dubé, timbre commémoratif en l’honneur de Françoise Gaudet-Smet, base de plein air Claire-Vallée, etc.)

Le cadre de classification de ce fonds a été établi en fonction de trois paramètres : la carrière, la famille et les intérêts personnels.  Il comprend les séries suivantes :

F344/A1/1  Documents personnels. — 1936-1993

F344/B1/2  Voyons, voyons, mon bon ami, pensez-y donc !. — 1964-1965

F344/C1/3  Saint-Voisin. — 1972

F344/D1/4  J’y suis, j’y reste. — 1979-1980

F344/E1/5-7, F344/E4  Le Québec, c’est nous autres. — 1970-1979

F344/F1/8-9  Les mémoires de Maurice. — 1976-1983

F344/G2/1-2  Textes écrits par François Smet. — 1951-1991

F344/H2/3  L’Union Nationale. — 1969-1971

F344/I2/4  Parti Conservateur. — 1993

F344/J2/5  Centre d’information sur l’unité canadienne. — [1979?]-[1985?]

F344/K2/6  Breithaupt Benson & Company Ltd. — 1962-1965

F344/L2/7  Young & Rubican Ltd. — 1966

F344/M2/8-10  Concept 288/7139. — 1971-1977

F344/N3/1-3  Françoise Gaudet-Smet. — 1986-1996

F344/O3/4  Fondation Marcel Dubé. — 1991

F344/P3/5  Claire-Vallée. — 1934-1994

F344/Q3/6  Gaudetbourg. — 1986-1993

F344/R3/7  Correspondance personnelle. — 1941-1993

F344/S3/8  Décès de François Smet. — 1994

F344/T3/9  Jeannine Gravel-Smet. — 1974-1995

F344/U3/10-11  Photographies. — [1936?]-1993

Notes :

Le titre est basé sur le nom du créateur.

Le fonds comprend, en plus des documents textuels, 65 photogra­phies, 5 films de 60 secondes, 3 documents iconographiques, 3 objets, 1 cassette vidéo, 1 document cartographi­que.

Certains documents sont abimés.

Certains documents sont en anglais (coupures de presse, manuscrits et correspondance).

Voir F261 Fonds Françoise Gaudet-Smet conservé dans ce dépôt.

F344/A1/1  Documents personnels. — 1936-1993. — 1 cm de documents textuels. — 1 document iconographique. — 2 photographies.

Cette série porte principalement sur François Smet et sa famille.  On y retrouve entre autres un extrait de naissance, un bulletin d’écolier, son curriculum vitae, une photo passeport, des coupures de presse (décès de Paul Smet, lancement du livre de Jeanne Desrochers – auteur d’une biographie de Françoise Gaudet-Smet – le nouveau pont de Saint-Sylvère, poésie d’Alfred Desrochers, texte signé par sa mère, etc.), deux cartes de membre Upper Canada College, une invitation, une esquisse de son portrait, un journal des débats de l’Assemblée nationale et une carte d’affaire.

Le titre est basé sur le contenu de la série.

F344/B1/2  Voyons, voyons, mon bon ami, pensez-y donc !. — 1964-1965. — 1 cm de documents textuels. — 1 photographie.

Cette série porte sur la campagne publicitaire de la brasserie Dow.  Elle témoigne, par de nombreuses coupures de presse, du succès et de l’impact de cette publicité sur la société québécoise. Elle comprend des témoignages d’appréciation, un prix d’excellence (Coq d’or) pour le meilleur commercial Voyons voyons mon bon ami, pensez-y donc !, un prix d’excellence (Coq d’or) dans la catégorie slogan pour Dites donc, Dow décernés par Publicité-Club ainsi qu’une photo des récipiendaires prise lors de la remise des prix.

Le titre est basé sur le contenu de la série.

Certains documents sont en anglais.

F344/C1/3  Saint-Voisin. — 1972. — 4 pages de documents textuels.

Cette série contient un numéro spécial de UNI-D, le bulletin de liaison de la fédération des Caisses populaires Desjardins où l’on traite principalement de la campagne publicitaire du Mouvement Desjardins.  On y retrouve également une courte biographie de François Smet, créateur de cette publicité.

Le titre est basé sur le contenu de la série et porte le titre de la campagne publicitaire.

F344/D1/4  J’y suis, j’y reste. — 1979-1980. — 0,5 cm de documents textuels. — 1 objet.

Cette série témoigne de l’impact d’une campagne publicitaire commandée par la Fondation Pro-Canada et dirigée par François Smet. Elle comprend surtout des coupures de presse provenant des quotidiens montréalais (francophones et anglophones), des textes qui ont servi à l’élaboration de cette publicité ainsi qu’une affiche publicitaire miniature.

Le titre est basé sur le contenu de la série; il représente également le slogan de cette publicité.

Quelques documents sont en anglais.

F344/E1/5-7  Le Québec, c’est nous autres. — 1970-1979. — 4,5 cm de documents textuels. — F344/E4        2 photographies. — 1 caricature.

Cette série témoigne du rayonnement d’une série de quatre émissions télévisées bâtie autour du thème, le Québec c’est nous autres et axée sur la société québécoise.  La première, télédiffusée en septembre 1971 Nous autres est suivie par L’homme (novembre 1971) puis La femme (février 1972) et enfin La jeunesse (avril 1972). Cette série télévisée, commandée par Les Caisses populaires Desjardins pour appuyer leur campagne publicitaire C’est toi, c’est moi, c’est lui, c’est nous autres est conçue par François Smet.  Elle s’est méritée le Prix Méritas 72, catégorie meilleure émission spéciale.

La série contient de la correspondance, de nombreux témoignages d’appréciation, des coupures de presse, le texte des émissions, 5 périodiques (3 Paysana et 2 TV Hebdo), 2 photographies et une caricature cartonnée.

Le titre est basé sur le contenu de la série et constitue le thème de la série télévisée.

Deux documents sont en anglais.

F344/F1/8-9  Les mémoires de Maurice. — 1976-1983. — 2 cm de documents textuels. — 1 cassette vidéo (1 h).

Cette série témoigne du succès obtenu tant auprès des téléspectateurs que des gens du milieu d’un téléfilm intitulé Les mémoires de Maurice. La pièce, télédiffusée à cinq reprises, résume la longue carrière politique de Maurice Duplessis incarné par le comédien Jacques Thisdale.

Elle comprend des coupures de presse, le texte original et le texte modifié de l’émission, un relevé de commentaires de Radio-Québec, un contrat entre François Smet et Radio-Québec, de la correspondance et une cassette vidéo VHS du téléfilm.

Le titre basé sur le contenu de la série, porte le nom du téléfilm.

Un document est en anglais.


F344/G2/1-2  Textes écrits par François Smet. — 1951-1991. — 3 cm de documents textuels.

Cette série témoigne de la production littéraire de François Smet et de ses nombreuses tentatives de faire approuver, publier ou produire certains de ses projets.

La série comprend une douzaine de textes de fiction dont le manuscrit d’un conte, une critique et une lettre d’éditeur.

Le titre de la série est basé sur son contenu.

Trois des textes sont en anglais.

F344/H2/3  L’Union Nationale. — 1969-1971. — 0,5 cm de documents textuels. — 2 objets.

Cette série témoigne de la  contribution de François Smet dans la préparation de discours politiques pour le compte de l’Union Nationale.  Elle comprend le texte de deux conférences, deux cartes d’identification ainsi qu’un carton d’invitation à une réception.

Le titre de la série est basé sur son contenu et porte le nom de la formation politique pour laquelle les discours sont écrits.

F344/I2/4  Parti Conservateur. — 1993. — 0,2 cm de documents textuels.

Cette série témoigne du projet Renaissance, un concept destiné à mousser le Parti Conservateur en vue des prochaines élections fédérales.

Elle contient les prémisses du projet et une correspondance avec le bureau du Premier Ministre.

Le titre est basé sur le contenu de la série et porte le nom de la formation politique auquel le projet est destiné.

Plusieurs documents sont en anglais.

F344/J2/5  Centre d’information sur l’unité canadienne. — [1979?]-[1985?]. — 1 cm de documents textuels. — 1 document iconographique.

Cette série témoigne de la période où François Smet agit à titre de directeur des communications pour le Centre d’information sur l’unité canadienne.  La série contient des textes de réflexions sur le Canada, des documents qui ont servi à structurer deux campagnes nationales pour cet organisme et un croquis d’affiche publicitaire.

Le titre de la série est tiré du nom de l’organisme voué à l’unité canadienne.

 

F344/K2/6  Breithaupt Benson & Company Ltd. — 1962-1965. — 0,2 cm de documents textuels.

Cette série témoigne du succès de François Smet alors qu’il est promu au poste de vice-président et directeur du service de création publicitaire de cette compagnie.  Elle contient surtout de la correspondance – témoignages de félicitations – prix remportés par la firme publicitaire, poème anonyme, coupure de presse.

Le titre de la série provient du nom de la firme publicitaire.

Plusieurs documents sont en anglais.

F344/L2/7  Young & Rubican LTD. — 1966. — 1 page de document textuel.

Cette série témoigne d’un accord entre cette compagnie et François Smet en qualité de directeur du service de création du bureau de Montréal.  Elle ne contient que le contrat d’engagement qui lie les deux parties.

Le titre de la série provient du nom de la firme publicitaire.

 

F344/M2/8-10  Concept 288/7139. — 1967-1977. — 2,5 cm de documents textuels. — 5 films 16 mm (5 min). — 3 photographies.

Cette série témoigne des activités de cette compagnie (1966-1983) dont François Smet est président-fondateur.  Ces activités touchent la publicité, la télévision et l’enseignement.  Il donne en effet en 1971 un cours aux Hautes Études Commerciales sur la stratégie de marketing – stratégie publicitaire.

La série contient cinq revues Marketing contenant un article sur Concept 288/7139 et François Smet, cinq films publicitaires réalisés par la firme, de la correspondance, deux ébauches de projet dont une continuité dramatique, trois photographies, deux réalisations publicitaires (certificat de reconnaissance) pour le compte de Rhum Lamb’s, un prix d’excellence, un document de réflexion sur différents thèmes et une carte d’affaire.

Le titre de la série, tiré du nom de la compagnie est basé sur le contenu.

Plusieurs documents sont en anglais.

Les films sont conservés dans la voûte.

F344/N3/1-3  Françoise Gaudet-Smet. — 1986-1996. — 3,5 cm de documents textuels.

Cette série, une des plus importante du fonds, témoigne de l’affection du peuple québécois pour Françoise Gaudet-Smet, mère de François. La consultation des nombreuses coupures de journaux qui relatent son décès nous démontre qu’elle était une des figures les plus connues de la télévision québécoise. La série nous permet également de connaître les nombreux efforts faits auprès de différentes instances afin qu’un timbre commémoratif soit émis en son honneur.

Cette série comprend trois dossiers. Le premier contient surtout des coupures de journaux qui rapportent les événements entourant la mort de Françoise Gaudet-Smet ainsi que des lettres de condoléances dont une de Brian Mulroney et une autre de Jeanne Sauvé. Le deuxième renferme principalement de la correspondance ayant pour objet la mise sur pied d’une Fondation et d’un Fonds Françoise Gaudet-Smet.  Et enfin le troisième, contient des pétitions provenant d’associations appuyant le projet du timbre commémoratif, de la correspondance, de nombreuses lettres d’appui ainsi qu’une courte biographie de Madame Gaudet-Smet.

Le titre de la série est tiré de son contenu.

F344/O3/4  Fondation Marcel Dubé. — 1991. — 0,2 cm de documents textuels.

Cette série témoigne de la volonté de François Smet de mettre sur pied la Fondation Marcel Dubé.  Ce projet dont il est l’initiateur reste inachevé en raison de la mort de Yves Dubé (frère de Marcel).  Il contient trois documents : Projet de Fondation ou autre institution Marcel Dubé, Quelques réflexions sur le projet Fondation Marcel-Dubé et La Fondation Marcel Dubé.

Le titre de la série est basé sur son contenu et porte le nom du projet.

F344/P3/5  Claire-Vallée. — 1934-1994. — 1 cm de documents textuels. — 1 document cartographique. — 1 carte postale.

Cette série témoigne de l’importance de Claire-Vallée dans la vie de François Smet.  Ce centre artisanal situé à Saint-Sylvère de Nicolet est dirigé par sa mère.  Il devient au fil des ans un centre social où l’on donne des cours axés sur les arts et lettres (cours de langues, d’alimenta­tion, d’éducation physique – donnés par François Smet à l’été 1953-, etc…) Claire-Vallée peut loger et nourrir 50 personnes; l’Université de Montréal y donne des cours d’été, des scouts viennent y faire leur camp, l’Ordre de bon temps y fait des stages et le père Ambroise vient célébrer la messe du dimanche.

Elle renferme quelques coupures de presse dont une relate l’incendie qui a détruit trois édifices de Claire-Vallée le 21 avril 1966, des prospectus, un projet de base de plein-air, une carte postale, une carte des lieux ainsi que les paroles d’une chanson signées Françoise Gaudet-Smet pour célébrer les vingt ans de Claire-Vallée.

Le titre est basé sur le contenu de la série.

F344/Q3/6  Gaudetbourg. — 1986-1993. — 1,5 cm de documents textuels. — 1 carte postale.

Cette série nous permet de connaître l’histoire de Gaudetbourg, la maison paternelle de Françoise Gaudet-Smet située à Aston-Jonction. Cette imposante maison de 15 pièces est acquise par Madame Gaudet-Smet en 1974; elle en fait un lieu d’éducation et de culture très fréquenté par des groupes d’Aféas, de Cercles de fermières, d’Âge d’or, etc…  Privée de son animatrice après sa mort en 1986, la maison sombre peu à peu dans l’oubli populaire. François Smet seul héritier, doit se résigner à vendre Gaudetbourg après avoir vainement tenté de sensibiliser différentes instances afin d’en faire un musée à la mémoire de sa mère.

La série contient de la correspondance au sujet de la maison et son contenu, des dépliants touristiques, quelques coupures de presse, trois contrats notariés, une biographie de Françoise Gaudet-Smet ainsi qu’une carte postale.

Le titre est basé sur le contenu de la série.

F344/R3/7  Correspondance personnelle. — 1941-1993. — 1 cm de documents textuels. — 1 carte postale.

Cette série nous apprend peu de choses sur François Smet.  Elle contient surtout des lettres de sa mère et quelques autres qui sont en relation avec elle, ex : remise du prix du journalisme Françoise Gaudet-Smet à Jean-Luc Mongrain.  Elle contient également une carte postale.

Le titre est basé sur le contenu de la série.

Un document est en anglais.

F344/S3/8  Décès de François Smet. — 1994. — 1 cm de documents textuels.

Cette série  nous éclaire un peu sur la mort de François Smet survenue à l’hôpital Laval de Québec en juillet 1994. Elle contient entre autres des cartes et lettres de condoléances adressées à son épouse Jeannine Gravel-Smet, une notice nécrologique et un avis de remerciement parus dans La Presse. Elle contient de plus un hommage de Rita L. Gaudreau dans lequel on trouve un poème que la mère de François composa pour lui alors qu’il était enfant ainsi qu’un texte de prières lu lors des funérailles.

Le titre est basé sur le contenu de la série.

F344/T3/9  Jeannine Gravel-Smet. — 1974-1995. — 0,2 cm de documents textuels.

Cette série porte sur la correspondance personnelle de Jeannine Gravel-Smet, épouse de François.

Elle contient surtout des lettres et cartes de sa belle-mère dont quelques-unes sont des créations, des cartes de Soeur Mecthilde Gaudet, deux lettres de Upper Canada College ainsi qu’un accusé de réception du cabinet du Premier Ministre.

Le titre est basé sur le contenu de la série.

Deux lettres sont en anglais.

F344/U3/10-11  Photographies. — 1936-1993. — 54 photographies.

Cette série contient surtout des photos de François Smet et sa famille (36), de Claire-Vallée et des gens qui fréquentaient le Centre (15), d’une remise du prix journalistique Françoise Gaudet-Smet (2) et une photo Avis de recherche 1985-1986.  14 photos sont en couleur.

Le titre est basé sur le contenu de la série.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :