Fonds David Deshaies

F302 DAVID DESHAIES. —  1908-1988. — 2,26 m de documents textuels. — 14 070 dessins d’architecture. — 8 documents cartographiques. — 93 documents iconographiques. — 1 587 photographies. — 1 film 16 mm (environ 30 min). — 2 objets.

Notice biographique :

David Deshaies est né à Saint-Sylvère le 8 mai 1908 du mariage d’Arthur Deshaies, cultivateur, et de Virginie Hardy. Il fait des études au collège commercial Sacré-Coeur de Victoriaville puis au Séminaire de Nicolet (1922-1928). Il est diplômé en architecture de l’École des Beaux-Arts de Montréal (1928 1934) après y avoir remporté le prix du consul de France (1933) et le prix du ministre, secrétaire de la province (1934).

À sa sortie de l’École, M. Deshaies ouvrit son bureau à Nicolet. Il a été appelé à construire les édifices et monuments suivants : l’École d’agriculture de Nicolet; l’église et le presbytère Saint-Joseph à Drummondville (première église chauffée par panneaux rayonnants dans l’est du Canada); la Villa du Rosaire, maison de retraites fermées de Nicolet; l’agrandissement de l’hospice Sainte-Anne à Saint-Célestin; la maison-mère des Soeurs Grises de Nicolet; l’agrandissement de l’hôpital Saint-Joseph de La Tuque; la maison de retraites fermées des Pères Oblats à Rouyn; plusieurs écoles, presbytères et un grand nombre de résidences privées.

Après avoir préparé les plans de l’Hôtel-Dieu d’Amos et de l’Externat Saint-Georges de Drummondville, en collaboration avec Victor Depocas, architecte, M. Deshaies a constitué en janvier 1948, avec ce dernier, une société sous la raison sociale Deshaies et Depocas, et ils ont exécuté ensemble de nombreux travaux, dont l’Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme et l’agrandissement du Scolasticat Saint-Joseph des Oblats à Ottawa. Durant la guerre, M. Deshaies a été attaché à l’ingénieur en chef, service de la construction, de la Canadian Celanese à Drummondville.

Par la suite, il a repris la pratique de sa profession seul et a exécuté : l’église et le presbytère Saint-Sixte de Ville Saint-Laurent, l’église Saint-Simon de Drummondville, la salle paroissiale et le presbytère Saints-Pierre-et-Paul de Drummondville, l’église Saint-Jean-Baptiste de Grand-Mère, l’agrandissement du Séminaire de Nicolet, l’École des Gardes-Malades à Arthabaska, la transformation du Collège d’Arthabaska, l’édifice de la Caisse populaire de Nicolet, la chapelle commémorative des Soeurs de l’Assomption de Nicolet; le Centre catholique, l’évêché et l’école Curé-Brassard de Nicolet; l’église Saint-Jean-Baptiste de Drummondville, l’église et le presbytère de Saint-Célestin.

Entre 1972 et 1975, M. Deshaies devient directeur en architecture à la Société d’habitation du Québec. De nombreux dossiers d’architecture lui sont confiés notamment ceux portant sur la construction de foyers et de centres d’accueil pour personnes âgées.

Parallèlement à ses activités professionnelles, David Deshaies fut trésorier de la compagnie des Autobus Sorel-Sainte-Angèle-de-Laval, propriétaire de l’entreprise Audio-Vox enrg. (fabrication et installation de systèmes d’intercom), administrateur de la Caisse populaire de Nicolet (1943-1944) et conseiller municipal à la ville de Nicolet (1944-1949; 1956-1958).

Le 2 janvier 1937, il avait épousé à Verchères, Jeanne Bissonnette. Il épouse en secondes noces Jeanne Lamothe.

Après plus de cinquante ans de carrière, David Deshaies est décédé à l’hôpital Christ-Roi de Nicolet, le 19 novembre 1991 à l’âge de 87 ans.

Références :

Biographies canadiennes-françaises. 1957.

Dolan-Caron, Rita. « J. David Deshaies, doyen des architectes de la région de Nicolet », Le Nouvelliste, samedi 10 janvier 1987, p. 26A-27A.

Historique de la conservation :

Ce fonds est un don en juin 1993 de Jeanne Lamothe-Deshaies, épouse de David Deshaies.

Portée et contenu :

Ce fonds témoigne de la carrière professionnelle de l’architecte David Deshaies qui a oeuvré pendant plus de cinquante ans. Il fournit une documentation diversifiée de la pratique de la profession par le biais des nombreux types de projets qui furent confiés à l’architecte Deshaies.

Pour la période qu’il couvre, le fonds documente sur les grandes tendances architecturales et l’évolution de la pratique professionnelle.

Ce fonds contient des dessins relatifs à 275 projets architecturaux. Parmi ceux-ci plusieurs réalisations d’envergure tels que des hôpitaux, des églises, des écoles, des immeubles résidentiels, etc. On y retrouve aussi des dessins étrangers qui ont su inspirer l’architecte Deshaies dans le cours de ses travaux.

Le fonds est constitué principalement de dessins d’architecture mais également de documents textuels tels que des devis, de la correspondance, des papiers personnels, des coupures de presse, des dépliants publicitaires. Il comprend aussi plusieurs photographies, des diapositives, des documents iconographiques et des objets.

Le cadre de classification du fonds comprend les séries suivantes : F302/A Projets David Deshaies; F302/B Plans étrangers; F302/C Documentation; F302/D Bureau d’architecte; F302/E Papiers personnels; F302/F Photographies; F302/G Film-construction; F302/H Charte-Description des projets.

Notes :

Le titre de ce fonds est basé sur le nom de son créateur.

Plusieurs documents sont en anglais. Trois descriptions de dessins sont en espagnol.

Le fonds comprend des restrictions à la consultation qui ont été établies lors du traitement du fonds. Elles sont indiquées sur la page de présentation de la série.

Voici le lien pour consulter la totalité du fonds David Deshaies  DESHAIES DAVID F302

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :