LA GROTTE NOTRE-DAME-DE-LOURDES À SAINT-EDMOND-DE-GRANTHAM

La paroisse de Saint-Edmond-de-Grantham, érigée canoniquement le 22 mars 1917, se démarque dès sa fondation par l’érection d’un lieu de dévotion unique en son genre. C’est Roméo Salois, curé de Saint-Edmond de 1921 à 1926, qui manifeste en premier la volonté de doter la nouvelle paroisse d’un site dédié à la Vierge. Son intention consiste à reproduire avec exactitude la célèbre grotte de Notre-Dame-de-Lourdes, située dans le sud-ouest de la France.

À l’origine, le curé Salois songe surtout à installer une statue de saint Joseph en bordure de la rivière David. Il jette ensuite son dévolu sur un étroit lopin de terre près de l’église où il ambitionne de recréer la fameuse grotte. Sa requête acceptée, les paroissiens se mettent à l’œuvre pour défricher le terrain désigné.  Dès le 1er mai 1925, les fidèles peuvent admirer la première grotte fabriquée de bois et de tôle servant au culte de Notre-Dame-de-Lourdes. Malheureusement, la charpente de bois ne résiste pas longtemps aux intempéries. Il s’avère alors nécessaire de la munir d’une structure en métal plus solide pour éviter son délabrement.

En 1927, le successeur du curé Salois, l’abbé Lavigne, demande aux gens d’apporter le plus de pierres possibles pour la construction de la deuxième grotte. Ensuite, il invite ses concitoyens à organiser une corvée : « La paroisse divisée en six équipes donna 40 corvées. Malgré le manque de proposition entre la difficulté de l’entreprise et les ressources, tout surgissait au grand étonnement des sceptiques qui, ne regardant que les faiblesses du curé, ne cessaient de répéter : il ne finira pas cela. Enfin, quand tout fut terminé, quand un grand Christ fut installé au-dessus de la grotte en pierre des champs, quand chacun eut apporté un caillou pris sur sa propre terre pour élever un autel, Son Excellence Mgr Brunault daigna venir lui-même prendre possession du résultat de tant d’efforts au nom de Notre-Dame de Lourdes. »  Une statue de Sainte Bernadette vient compléter l’œuvre en 1935, tandis que le second chemin de croix sera érigé en 1962 par Mgr Georges Dubuc.  En 1964, on construit quatre oratoires sur le terrain de la grotte.  Le premier dédié à Saint Christophe, le second au Sacré-Cœur, le troisième à Saint Jude et le quatrième à Sainte Jeanne-d’Arc.

 

Références : Le diocèse de Nicolet 1885-1985, Saint-Edmond-de-Grantham p.108, Denis Fréchette et collaborateurs.

Historique de la grotte Notre-Dame-de-Lourdes de Saint-Edmond par  Bruno Lamy 1967, F085/P11163

Photo : Grotte Notre-Dame-de-Lourdes à Saint-Edmond-de-Grantham vers 1930, J. O Dubuc F085-P1752

 

Photo de Centre d'Archives Régionales Séminaire de Nicolet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :