PIERRE PÉPIN ANCÊTRE DES LAFORCE DU QUÉBEC

Pierre Pépin dit Laforce, naît à Trois-Rivières en 1652. Fils de Guillaume Pépin dit Tranchemontagne et de Jeanne Méchin, il est à l’origine du patronyme Laforce, au Québec. En 1678, lui et son frère Étienne font partie de l’expédition de Daniel Duluth chargée d’explorer la région du haut Mississippi. Écuyer du roi et explorateur, Duluth quitte la France en 1775 dans l’intention de développer le commerce avec les tribus amérindiennes établies à l’ouest des Grands-Lacs. Les frères Pépin se distinguent suffisamment au cours de cette expédition pour que leurs noms soient inscrits avec ceux de Jean Nicolet et de LaSalle sur le monument érigé à la gloire des grands explorateurs, dans la ville de Trois-Rivières. Un lac, aux limites du Minnesota et du Wisconsin, est même nommé Pépin en leur honneur. De retour à Québec en 1681, Pierre Pépin épouse Louise Lemire et le couple s’établit à la Pointe-au-Sable (Port Saint-François). Celui-ci demeurera à Nicolet jusqu’à sa mort en 1722, à l’âge de 70 ans. Son fils aîné, prénommé Pierre comme lui, consacrera une grande partie de sa vie au service de l’armée royale. Il reçoit sa commission d’arpenteur le 22 mars 1709, puis on le retrouve garde-magasin à fort Chambly en 1714. Le 1er décembre de cette même année, il épouse Michelle Leber à Laprairie. On le retrouve ensuite, vers la fin des années 1720, à Niagara où il occupe toujours sa fonction de garde-magasin.

C’est là, sur les rives du lac Ontario, que grandit son fils René-Hippolyte, né en 1728. Le goût de l’aventure semble se transmettre de père en fils dans la famille Pépin dit Laforce. Dans un premier temps, Hippolyte se distingue assez rapidement à titre de capitaine navigant sur le lac Ontario, ou encore entre Québec et le Cap-Breton. Une note manuscrite de Benjamin Sulte, adressée à l’abbé Elzéar Bellemare pour la rédaction de son volume sur l’histoire de Nicolet, témoigne de la très grande estime que lui voue à l’époque le marquis de Montcalm : « Il a été un fameux homme. Montcalm ne pouvait pas s’en passer ». En 1754, il participe à une expédition punitive dans la vallée de l’Ohio pour venger la prise du fort Duquesne (Pittsburg) par les Britanniques. Il est fait prisonnier lors de cette bataille et amené en Virginie pour servir d’otage. Robert Stobo, espion britannique capturé par les Français, affirme alors qu’il est un rouage important de la machine de guerre française dans l’Ohio. Après sa libération, en 1756, le gouverneur Vaudreuil le nomme commandant de l’une des deux frégates armées qui sillonnent le lac Ontario. Cette même année, il participe à une escarmouche contre les forces anglaises près de Oswego, dans l’état de New York. Selon Benjamin Sulte : « Ils coulèrent à fond quelques petits bâtiments anglais et contraignirent les autres à rester devant Oswego, de façon qu’ils ne pussent inquiéter les troupes de Montcalm qui allaient traverser le lac dans les premiers jours du mois d’août ». Après la conquête, Hippolyte Laforce se lance dans le commerce du sucre et du café avec les Antilles. La révolution américaine met un terme à cette entreprise. Il occupe par la suite la fonction de capitaine de la compagnie des canonniers de la ville de Québec. De 1775 à 1776, il navigue à nouveau entre Québec et Sorel, et participe même aux diverses opérations qui se déroulent lors du blocus américain. On lui confie par la suite le commandement de divers bâtiments, avant de le nommer superviseur de plusieurs chantiers maritimes, au Canada comme aux États-Unis. Il reprend temporairement le commerce avec les Antilles, avant de se retirer définitivement des affaires et s’éteindre à Québec, en 1802. À l’exception de ses bateaux, René-Hippolyte Laforce semble avoir accumulé plus d’honneurs que de biens au cours de son existence jalonnée d’aventures. Il demeure néanmoins un digne descendant de ses valeureux ancêtres qui ont légué leur patronyme aux Laforce du Québec.

Référence : Fonds Elzear Bellemare, F045/D2/1

Carte cadastrale de M. de Catalogne 1708-1712

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :